De la rue, on ne voit pas grand chose de la villa qui est sur une petite hauteur. Ce petit dénivelé n'est pas grand chose, mais il protège bien du bruit dans une rue déjà calme et préserve l'intimité des habitants.

En plus du calme, être ainsi surélevé fait que la brise du large vient facilement et rafraîchit la villa en été. En hiver, évidemment nous avons droit à de forts vents sur la façade Ouest, mais la maison bleu et la maison corail sont à l'abri et voient le soleil du matin bien plus tôt.

Mon père a demandé à Mme Gonfreville , une architecte bien connue de "l'école de Bordeaux" un courant architectural (mineur) qui met l'accent sur l'harmonie du bâtiment et de la nature environnante.

Comme Mme Gonfreville a aussi une maison sur le Ferret, elle connait parfaitement le climat et la végétation. Elle a donc pu intégré la maison dans la verdure, se battant contre le constructeur pour qui tout arbre est avant tout un obstacle.

Mon père souhaitait une maison habitable toute l'année, ce qui est rare ici,  allant jusqu'à faire venir le poelle de Lorraine. le reste de la construction est du même acabit.

Il tenait aussi à ce que trois familles puissent y vivre à la fois ensemble et en ayant chacune son intimité. J'ai poursuivit son idée et maintenant nous avons une villa composée de trois maisons indépendantes, chacune ayant sa propre terrasse, et/ou part du jardin. Il y a en commun une grande buanderie et nous travaillons à une salle de jeu et de cinéma pour que nos jeunes invités aient un coin à eux, surtout par mauvais temps.

 

Au total les trois maisons couchent 13 personnes dans 8 lits et 7 chambres, avec quatre salles de bain/d'eau et trois toilettes indépendantes, Chaque maison est indépendante mais vous avez aussi la possibilité de les louer ensembles si vous voulez partager vos vacances avec vos amis ou votre famille, ce qui permet d'utiliser les grandes pièces de reception optimalement.